Landes: Le père du bébé mort secoué condamné à 5 ans de prison, la mère acquittée

JUSTICE Les avocats du jeune homme vont faire appel...

E.P.

— 

Illustration justice - Un avocat plaide au tribunal
Illustration justice - Un avocat plaide au tribunal — M.LIBERT/20MINUTES

Le verdict a été rendu ce jeudi par la Cour d’Assises des Landes. Anthony Nogueira, 26 ans, jugé pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur sa petite fille de six semaines en 2012, a été condamné à cinq ans de prison, relate Sud-Ouest.

Sa peine est assortie d’une obligation de soins et de suivi sociojudiciaire pendant trois ans à sa sortie de prison. L’avocat général avait requis huit ans d’emprisonnement. La mère de l’enfant, Annabelle Babet, qui était poursuivie pour non-assistance à personne en péril, a été acquittée, comme le demandait le ministère public.

« Les remontrances et ultimatum de sa compagne n’y ont rien fait »

Les avocats du jeune homme, Pierre et Christian Blazy, vont faire appel de ce jugement. Ils ont fait valoir pendant les audiences que leur client n’avait pas voulu faire de mal à sa petite et qu’il ne connaissait pas du tout le syndrome du bébé secoué ni les conséquences très graves qu’il peut avoir.

« Bien sûr qu’Anthony Nogueira aimait sa petite fille. Mais ces gestes-là, il a fallu les faire fort, avec violence. Les remontrances et ultimatum de sa compagne n’y ont rien fait : il a recommencé. Cette petite fille est morte de sa violence », a expliqué l’avocat général dans son réquisitoire.