Jour de grand retard à l'aéroport de Mérignac

©2007 20 minutes
— 

La grève des agents de sûreté chargés de l'inspection filtrage a engendré hier, à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, des retards sur tous les décollages. Quelque 90% des agents de sûreté dépendant de la société SGSA Penauille ont débrayé jusqu'à 13 h pour dénoncer le non-paiement d'une partie de leurs salaires, ainsi que des problèmes d'organisation.

Ce mouvement a provoqué de gros ralentissements aux contrôles et vingt-neuf vols nationaux et internationaux ont subi des retards, jusqu'à plus de deux heures pour certains. Les salariés de SGSA Penauille ont obtenu quelques avancées, mais les négociations se poursuivent et un autre préavis de grève pourrait être déposé en fin de semaine. 

tensions Air France connaît aussi des difficultés. « Les salariés sont en ébullition  à cause du sous-effectif », a déclaré hier  Jean-François Pouradier, délégué CGT d'Air France. Il n'est pas impossible que l'aéroport connaisse d'autres mouvements de grève.