Une jeune recrue pour la CUB

©2007 20 minutes

— 

Les élus socialistes de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB) ont choisi.

Ce sera Vincent Feltesse qui briguera le poste de président. L'élection devrait être organisée lors du prochain conseil communautaire, ce vendredi. Le maire médocain, âgé de 40 ans, a ainsi devancé Alain David, le maire de Cenon. Il a recueilli 24 des 45 voix et on compte une abstention et deux votes blancs. Même si des élus de la rive droite n'étaient pas en faveur de ce choix, d'autres élus de la communauté urbaine semblent saluer cette succession et se réjouissent de l'apparition d'une nouvelle génération.

Avec son parcours politique, qui a toujours suivi de très près celui d'Alain Rousset, l'actuel président de la CUB, Vincent Feltesse peut légitimement se présenter à sa succession. Ses débuts en politique, il les fait en 1994 au conseil général, comme conseiller technique d'Alain Rousset, à cette époque vice-président en charge des Affaires sociales. En 1998, il sera son directeur de cabinet à la région. Mais surtout, en 2001, Vincent Feltesse devient le premier maire de gauche de l'histoire de Blanquefort. Il parvient à remporter, dès le premier tour, la mairie. A la CUB, il est actuellement vice-président chargé des espaces naturels.

Cette nouvelle présidence devrait être entérinée cette semaine, et ce d'autant plus facilement qu'Alain Juppé a indiqué qu'il ne s'intéresserait pas à la CUB avant les prochaines élections municipales, l'an prochain.

pont en septembre, la CUB pourrait relancer une procédure d'enquête publique concernant le pont Bacalan-Bastide, afin d'éviter des recours qui pourraient nuire au projet.