Le pont du Pertuis en passe d'être détruit

©2007 20 minutes

— 

Restauration ou démolition ? La polémique enfle autour du pont du Pertuis, à Bacalan, construit en 1911 à l'entrée du bassin à flot n° 2. Hier, la commission d'appel d'offres du port autonome de Bordeaux (PAB) a acté son remplacement par un ouvrage neuf : un pont levant, et non tournant, évalué à 1,7 million d'euros. L'argument économique s'est révélé déterminant, « car la restauration coûterait 25 % de plus », précise Jean-Michel Germain, du PAB.

Cette décision scandalise Philippe Dorthe, conseiller général PS en charge du développement touristique, partisan de la restauration : « Les bassins à flot viennent d'être classés Unesco », rappelle-t-il. Il ajoute que le nouvel ouvrage serait « d'une largeur de 8 m, contre 25 actuellement. Alors que les bassins à flot sont appelés à devenir un port de plaisance, les gros catamarans ne pourraient pas entrer ! » Il espère que le port tiendra compte de l'avis du département, qui finance 30 % du projet.