Les handicapés fustigent la MDPH

©2007 20 minutes

— 

La maison départementale des personnes handicapées (MDPH) est saturée. C'est le constat qu'ont fait des associations qui manifestent ce matin pour que cette structure bénéficie de moyens supplémentaires.

« Elle n'assure plus sa mission, s'insurge Jean-Marc Dauba, représentant girondin de l'association des paralysés de France. Il faut parfois attendre huit mois pour que les dossiers passent en commission. » Ces maisons, créées en 2006, devaient simplifier la prise en charge de la personne handicapée grâce à une approche globale et non plus médicale. « La démarche est meilleure qu'avant, mais le fonctionnement est pire », se désole le porte-parole. Les associations attendent une réponse concrète aujourd'hui, à l'issue d'un audit rendu sur la MDPH.