Landes: 37 parents d'élèves bientôt jugés pour dénonciation calomnieuse

EDUCATION NATIONALE Les parents avaient envoyé un courrier au ministre de l'éducation nationale en janvier 2013...

M.N.

— 

Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L'affaire remonte à février 2013. Des parents d'élèves avaient pris la défense de leurs enfants qui se plaignaient de certains traitements au sein du collège départemental de Biscarrosse, décrit Sud Ouest.

Evoquant dans un courrier à destination de Vincent Peillon, alors ministre de l'éducation nationale, des « brimades, humiliations et violences physiques » de la part de plusieurs enseignants du collège et particulièrement d'un professeur de sport de 59 ans, 37 parents d'élèves se sont exposés à un procès pour dénonciations calomnieuses.

Le procès, qui devait avoir lieu mardi, a finalement été repoussé au 22 octobre. Il concernera autant de personnes car la justice a retenu les noms de tous les signataires du courrier qui avait été envoyé au ministre de l'éducation nationale.