Bordeaux: Le syndicat CGT des cheminots s'inquiète pour la ligne vers Hendaye

TRANSPORT Un problème technique impliquant certains modèles de rames incompatibles avec la ligne sont en cause...

Elsa Provenzano

— 

En Aquitaine, les changements d'horaires impactent les TER.
En Aquitaine, les changements d'horaires impactent les TER. — S.ortola/20minutes

Une réunion technique s’est tenue lundi soir au sujet de la ligne Bordeaux-Hendaye. Le 11 janvier dernier un train est sorti « des écrans radars » à sept reprises sur une portion de 11 kilomètres. « C’est très dangereux, il y a un risque de collision ! Le comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) aurait dû être avisé immédiatement mais on ne l’a appris fortuitement qu’en mars », explique Julien Delion, conducteur de train et délégué du personnel CGT.

La circulation des rames en cause suspendue

Sncf réseau (anciennement RFF) a mené une expertise qui a montré qu’il ne s’agissait pas d’un problème de signalisation ni de matériel. Et elle conclut à « un problème d’amas de pollution sur les rails », précise Corinne Beaujean, responsable de la communication pour SNCF Réseau, précisant qu’il n’y a eu qu’un seul incident. « C’est une explication par défaut et on ne peut pas être rassuré par des hypothèses, c’est la sécurité des voyageurs et des conducteurs qui est en jeu », souligne Julien Delion.

Le temps de l’enquête, la circulation des rames incompatibles avec la ligne Bordeaux-Hendaye a été suspendue. La SNCF souhaite depuis le 15 juillet qu’elles soient remises en service mais lors des quatre tentatives qui ont eu lieu cet été, les conducteurs s’y sont opposés. Ils ont été sanctionnés par un blâme et une retenue de salaire. Il y a actuellement 18 modèles de rames qui circulent en Aquitaine. « On demande simplement à ce qu’elles soient utilisées sur des lignes compatibles », conclut le syndicaliste.