Lot-et-Garonne: Un « papy » braqueur de 70 ans, retrouvé grâce à une trace ADN

FAITS DIVERS L'individu avait déjà été condamné en 2012 pour des faits similaires...

E.P.

— 

Illustration cambriolage.
Illustration cambriolage. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Les traces d’ADN prélevées par la police scientifique après le braquage d’une entreprise d’étanchéité installée à proximité d’Agen ont réservé quelques surprises. Elles ont permis d’identifier un septuagénaire, déjà condamné pour des faits similaires en 2012, rapporte Sud-Ouest. Il a dérobé pour 10.000 euros d’outillage et 2000 euros en espèces, au printemps dernier, dans la zone industrielle d’Agen.

Le septuagénaire a été arrêté mardi matin à son domicile agenais par la brigade de sûreté urbaine, et placé en garde à vue. Il devrait être présenté ce mercredi au parquet d’Agen.