Gironde: Des cancers d'enfants peut-être liés aux pesticides

SANTE Un rapport d'enquête de l'Institut de veille sanitaire (INVS) n'exclut, ni ne confirme, la responsabilité des pesticides concernant les cancers d'enfants dans une commune de Gironde...

G.D.

— 

Illustration d'un épandage de pesticide dans une vigne.
Illustration d'un épandage de pesticide dans une vigne. — Mary Evans / SIPA

Les pesticides ont-ils provoqué la multiplication des cancers d’enfant à Preignac ? Le maire de la commune, située dans le Sauternes, entre Bordeaux et Marmande, avait demandé une enquête, en décembre 2012, auprès de l’Institut de veille sanitaire (InVS). Les conclusions ont été publiées le 5 août, rapporte France 3 : « La contribution des pesticides au risque cancer ne peut […] être exclue ».

Cas de cancers déclarés

Dans son courrier, le maire, Jean-Pierre Manceau, signalait les cas de cancers déclarés chez des enfants fréquentant ou ayant fréquenté l’école primaire de la commune. L’élu voulait savoir si la présence de parcelles de vignes traitées aux pesticides près de l’établissement scolaire pouvait avoir un lien avec cette recrudescence de cancers.

Responsabilité des pesticides non écartée

Dans son rapport, l’InVS estime que « si l’on ne peut écarter l’absence d’excès de cas de cancer sur Preignac ou sa zone, celui-ci reste faible et ne concerne pas un type de cancer spécifique. »

Néanmoins, l’institut n’écarte pas la responsabilité des substances chimiques dans ce constat : « Si l’excès de cancer reste modéré, la contribution des pesticides au risque cancer ne peut donc être exclue ». Il recommande la « diminution de l’exposition aux pesticides au niveau de l’école ».

Retrouvez les conclusions de l’INVS