Le président gabonais condamné

©2007 20 minutes

— 

Omar Bongo, le président du Gabon, a été condamné jeudi par le tribunal de grande instance de Bordeaux à verser 457 347 € au fils d'un chef d'entreprise français. Ce dernier avait dû payer cette somme pour faire libérer son père emprisonné à Libreville courant 1996. Le détenu y était associé au chef d'Etat dans une société lorsqu'il a été emprisonné à la suite d'un différend. Il n'avait été libéré qu'une fois l'argent versé sur le compte du président.