Bordeaux: Gajic, un sourire venu de Serbie débarque aux Girondins

FOOTBALL Avenant et avec le regard espiègle, le latéral droit semble à l’aise malgré ses 19 ans…

Marc Nouaux

— 

Milan Gajic entouré de Willy Sagnol et Jean-Louis Triaud lors de sa présentation officielle aux Girondins, le 23 juillet 2015. Lancer le diaporama
Milan Gajic entouré de Willy Sagnol et Jean-Louis Triaud lors de sa présentation officielle aux Girondins, le 23 juillet 2015. — M. Nouaux / 20 Minutes

« Je suis très heureux car je suis venu dans un très grand club que j’aime. » C’est en français que Milan Gajic, 19 ans, s’est exprimé en introduction devant la presse, ce jeudi. Le jeune latéral droit serbe, qui remplacera Mariano dans l’effectif, effectuera ses premiers pas avec son nouveau club ce jeudi soir contre Clermont, lors du match amical qui aura lieu à 19 h à Bergerac.

Dans un large sourire, le jeune serbe qui a la nationalité croate, ce qui lui permet de ne pas occuper une place d’extracommunautaire au sein du club, a évoqué les raisons pour lesquelles il a choisi de rejoindre Bordeaux alors que d’autres clubs tels que le Red Bull Salzbourg le suivait.

« Je n’ai pas d’appréhension »

« Toute ma jeunesse j’ai suivi les performances des Girondins de Bordeaux car j’ai connu comme gosse les grands joueurs », a-t-il indiqué, avant de rassurer l’auditoire sur sa capacité d’adaptation malgré son jeune âge. « Comme j’ai déjà 50 matchs en club, pleins de matchs en sélection, je n’ai pas d’appréhension à l’idée de jouer dans un grand club. »

Tout récent champion du monde des moins de 20 ans avec la Serbie, Gajic, qui peut évoluer aussi bien milieu défensif et milieu offensif droit, a bien précisé que c’était au poste d’arrière droit qu’il se sentait le mieux. « Ma position naturelle, c’est arrière droit mais dans le passé, j’ai joué d’autres postes parce qu’il n’y avait pas suffisamment de joueurs dans l’effectif, il est vrai que je suis polyvalent. »

Malgré sa polyvalence, il sera utilisé comme arrière droit

Jean-Louis Triaud, le président des Girondins, comme le veut la circonstance, s’est montré élogieux envers sa nouvelle recrue. « On l’avait observé, son profil plaisait à nos recruteurs et à Willy [Sagnol, l’entraîneur]. Une fois que le départ de Mariano pour Séville a été confirmé, on avait plusieurs options, d’autres jeunes, notamment un espagnol [Javier Manquillo] mais notre choix s’est porté sur Milan. »

Interrogé sur la polyvalence de son nouveau joueur, Sagnol a montré qu’il souhaitait surtout l’installer à droite de la défense. « C’est toujours un plus mais on peut connaitre beaucoup de joueurs polyvalents qui ne sont bons à aucun poste. On l’a pris car il est déjà très bon à son poste d’arrière droit, ça peut être un plus dans l’année mais c’est pour jouer arrière droit qu’il est avec nous. »

En concurrence avec le jeune Guilbert, 20 ans, Gajic, qui a repris l’entraînement il y a quinze jours après une semaine de coupure, va suivre un programme individualisé avant d’être utilisé régulièrement.