Bordeaux: L’UBB a repris le chemin de l’entraînement à Bordeaux-Lac ce lundi matin

RUGBY L’Union, loin d’être encore au complet, prépare la reprise du Top 14 qui aura lieu le 22 août…

Marc Nouaux

— 

Bordeaux, le 6 juin 2015: Les joueurs de l'UBB entament la préparation physique d'avant-saison. Lancer le diaporama
Bordeaux, le 6 juin 2015: Les joueurs de l'UBB entament la préparation physique d'avant-saison. — Marc Nouaux / 20 Minutes

Ca y est, c’est reparti, finies les grandes vacances. Ce lundi matin, une grande partie du groupe professionnel de l’UBB a retrouvé le chemin de l’entraînement collectif. Délocalisés à Bordeaux-Lac en raison des travaux en cours à Moga, joueurs et staff ont fait la connaissance avec le Vélodrome, dans lequel ils ont installé tous leurs appareils de musculation.

Bordeaux, le 6 juin 2015: Les joueurs de l'UBB entament la préparation physique d'avant-saison. - Marc Nouaux / 20 Minutes

 

Matthew Clarkin, le capitaine, apprécie ce petit changement de quotidien. « C’est la première fois en cinq ans que l’on s’entraîne en dehors de notre maison mais ça nous fait du bien, ça change les habitudes et comme ça, il n’y a pas que les nouveaux qui sont perdus, c’est tout le monde. »

« Pas vu de morts ni de blessés, c’est bon signe »

Après une réunion de plus d’une heure avec le staff, les joueurs se sont livrés à une première séance physique de plus de deux heures sous les yeux des préparateurs physiques.  Au programme, des blocs de musculation, d’appuis ou encore des courses de 300 mètres sur la piste d’athlétisme.

Bordeaux, le 6 juillet 2015: Laurent Marti, président de l'UBB, avec son nouveau staff technique. - Marc Nouaux / 20 Minutes

 

« Ils ne sont pas mal, apprécie leur nouveau coach des arrières, Emile Ntamack. On voit qu’ils ont travaillé, qu’ils ne sont pas arrivés ici sans rien faire parce que l’on aurait pu voir des garçons vite exploser ce matin mais au contraire, j’ai trouvé du dynamisme. J’ai vu des garçons déterminés et pleins d’envie… mais c’est le premier jour [sourires] ! C’est comme une rentrée, tout le monde est à fond. On verra déjà demain et au fil du temps… »

« J’ai regardé le poids de tout le monde et certains en ont perdu alors qu’ils avaient tendance d’en prendre donc ça montre déjà qu’ils ont peur de Ludo [Loustau, le préparateur physique], s’amuse aussi Clarkin. On a bouffé une séance très intense et je n’ai pas vu de morts ni de blessés donc c’est bon signe [sourires]. »

Bordeaux, le 6 juin 2015: Les joueurs écoutent avec attention les consignes de Ludovic Loustau (au c., le préparateur physique en chef. - Marc Nouaux / 20 Minutes

 

Encore beaucoup d’absents

Peu de nouvelles têtes étaient visibles ce lundi matin. Seules trois recrues sur huit, Dubié, Ducuing et Buttin étaient au rendez-vous (Braid est encore bloqué en Nouvelle-Zélande à cause de son passeport, les quatre autres sont concernés par la Coupe du monde). Entre les internationaux susceptibles de disputer la Coupe du monde (Avei, Talebula,Guitoune, Goujon), les recrues de l’hiver (Kitshoff, Kepu, Ashley-Cooper) et ceux retenus avec les Barbarians (Poux, Madaule, Adams, Rey, attendus le 20 juillet), il manquait donc encore pas mal de (beau) monde. Mais la plus grosse absence était forcément celle de Vincent Etcheto, le coach des arrières depuis 2009, limogé en juin dernier.

 

Interrogé sur cette nouveauté, Clarkin ne s’est pas montré trop surpris. « C’est bizarre mais on savait depuis un mois maintenant que ça allait être un grand absent de la reprise mais on a appris ce week-end qu’il avait trouvé un autre poste donc forcément, on est content pour lui… nous, on a autre chose à s’occuper. »

 

Bordeaux, le 6 juin 2015 - Raphaël Ibanez, manageur de l'UBB, en conversation avec son nouvel entraîneur des arrières, Emile Ntamack. - Marc Nouaux / 20 Minutes