Météo: Les 40°C seront atteints à Bordeaux mardi pour la deuxième fois depuis 1920

CHALEUR Une vague d'air chaud présente sur l'Europe occidentale pourrait laisser présager un été plus chaud que la normale...

Mickaël Bosredon

— 

Arcachon, 28 aout 2012. - La plage du Moulleau. Plages arcachonaises. - Photo : Sebastien Ortola
Arcachon, 28 aout 2012. - La plage du Moulleau. Plages arcachonaises. - Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Les prévisions météorologiques s’affinent pour la journée de mardi, qui s’annonce particulièrement chaude, notamment dans le Sud-Ouest. Contacté par 20Minutes, Frédéric Pluviaud, prévisionniste régional, annonce des températures de 41°C à Mont-de-Marsan et Brive, et 40°C à Bordeaux, Agen et Cognac

« C’est assez exceptionnel, confirme le prévisionniste, puisque la barre des 40°C n’a été atteinte qu’une seule fois à Bordeaux [depuis la mise en place des techniques de prévision en 1920], et c’était en 2003. »

Frédéric Pluviaud précise que l’on « ne peut pas encore parler de canicule, mais de vague de chaleur. La canicule, qui sera liée au déclenchement de la vigilance orange, c’est un phénomène dans la durée, pendant laquelle on dépasse les normales en termes de températures maximum, mais aussi de températures minimum. » Sur ce point, il faudra attendre 15h ou 16h ce lundi pour savoir si cette vigilance orange sera déclenchée.

Pour l'instant, seule la vigilance « jaune » a été déclenchée pour la Gironde et d'autres départements du Sud-Ouest.

 

Carte de la vigilance météo de Météo France pour la vague de chaleur du 30 juin 2015 - METEO FRANCE

Même les villes du littoral seront touchées

« Il n’est pas impossible qu’elle le soit, car sur Bordeaux et la région nous dépassons les normales de saison depuis le 23 juin, avec des températures entre 29°C et 33°C, au lieu de 26°C, détaille le prévisionniste. Cette anormalité va durer « au moins toute la semaine, et certainement la semaine prochaine encore, avec une accalmie très ponctuelle jeudi. Par ailleurs, les températures minimales devraient rester aux alentours des 20°C la nuit. »

Ces conditions météo sont dues à la présence de l’anticyclone des Açores, l’alimentation d’une masse d’air très chaude en Europe, et « un flux est-sud-est qui empêche le rafraîchissement habituel de la côte Atlantique. » Ainsi, même des villes du littoral seront sous le coup de cette vague de chaleur, puisqu’il est prévu 37°C à Biscarosse et 40°C à La Teste (sur le bassin d’Arcachon).

Cette situation laisse-t-elle envisager un été caniculaire sur l’ensemble de la France ? « C’est bien entendu trop tôt pour le dire, prévient Frédéric Pluviaud, mais la masse d’air chaude est bien présente sur toute l’Europe occidentale. On pourrait donc bien avoir un été plus chaud que la moyenne. »