Bordeaux: Appel à la grève sur le réseau de transport dimanche 21 juin

SOCIAL Les syndicats contestent toujours la mise en place de la VEE (Validation encouragée à l'entrée) sur le réseau bordelais...

Mickaël Bosredon
— 
Bus du réseau de transport public TBC à Bordeaux
Bus du réseau de transport public TBC à Bordeaux — M.Bosredon/20Minutes

Une intersyndicale CFDT-FO-CGT-CFTC appelle à la grève sur le réseau de transports de la métropole bordelaise dimanche 21 juin, jour de la fête de la musique. Elle conteste toujours la mise en place de la VEE (Validation encouragée à l'entrée), projet de la direction de Kéolis-Bordeaux pour lutter contre la fraude. Il consiste à demander aux chauffeurs de bus de participer à l'incitation à valider le titre de transport par les usagers.

Pour Jean-Christophe Colombo (CFDT), « ce n'est pas le rôle des conducteurs » et cette mesure « risque d'exposer les personnels aux agressions. » Preuves à l'appui, il assure que deux conducteurs, l'un sur la ligne 33 à Eysines, l'autre sur la Liane 10, se sont fait cracher dessus par des usagers, mardi matin et la semaine dernière. « Que va faire le conducteur lorsqu'un passager refusera de valider et ira tranquillement s'asseoir dans le bus, alors que celui derrière lui validera son titre ? C'est source de conflit, cela met nos personnels en situation d'insécurité sans aucun moyen de riposter. »

«Lâcher prise»

Les syndicats estiment que seule l'embauche de contrôleurs supplémentaires permettra de lutter efficacement contre la fraude. La direction de Kéolis insiste de son côté pour dire que le conducteur peut opter pour le « lâcher prise » lorsque la situation lui paraît dangereuse.

Par ailleurs, les syndicats contestent la mise à pied d'une journée d'un conducteur qui, pendant sa formation à la VEE, a clairement manifesté son opposition au projet. « C'est très cher payé » estime Jean-Christophe Colombo.

La lutte contre la fraude, priorité de Kéolis

Contacté par 20Minutes, Jean-Louis Baujard, DRH de Kéolis-Bordeaux, estime que « la vidéo a permis de montrer que les deux agressions citées ne sont pas liées directement à l’application de la VEE. Sur ce dossier, nous ne sommes plus sur le terrain de l’objectivité, car les agressions stagnent sur les sept lignes où elle est déjà en place, et parallèlement la validation des titres de transport y est 7% supérieure aux autres. Je rappelle qu’il ne s’agit que d’une incitation à valider, et les conducteurs peuvent évidemment adapter leur comportement face aux situations pour ne pas se mettre en danger. La VEE contribue à remettre le conducteur dans son rôle de maître à bord, et c’est plutôt bien accepté. »

La lutte contre la fraude fait partie des priorités de Kéolis, dans le nouveau contrat qui lie l'entreprise à la métropole de Bordeaux pour l'exploitation du réseau ces huit prochaines années.

L'appel à la grève concerne l'ensemble des personnels, puisque les administratifs sont également invités à participer au projet VEE en prêtant main forte dans les transports. Le taux de grévistes devrait être connu vendredi ou samedi au plus tard.