Affaire Bettencourt: Sept prévenus font appel

JUSTICE Il s'agit de la quasi-totalité des personnes condamnées dans le volet abus de faiblesse de ce procès...

Mickaël Bosredon

— 

François-Marie Banier et son avocat.
 AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH
François-Marie Banier et son avocat. AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH — AFP

Le parquet de Bordeaux vient de signifier que, dans le cadre de la première décision rendue par le tribunal correctionnel le 28 mai dernier (volet abus de faiblesse), dans l'affaire Bettencourt, sept prévenus viennent de faire appel.

Il s'agit de François-Marie Banier, Pascal Wilhelm, Patrick de Maistre, Martin Le Barrois d'Orgeval, Patrice Bonduelle, Jean-Michel Normand, et Carlos Cassina Vejarano. Liliane Schueller-Bettencourt représentée par Olivier Pelat, tuteur adjoint, a fait appel du dispositif civil tout comme le Conseil régional des notaires de la Cour d'appel de Paris. Dans le cadre de la deuxième audience (volet trafic d'influence), aucun appel n'a été interjeté.

L'ex-ministre UMP Eric Woerth avait, lui, été relaxé des poursuites pour « recel » dans ce volet de l'affaire Bettencourt. Hormis l'entrepreneur audiovisuel Stéphane Courbit, condamné à 250.000 euros d'amende pour « abus de faiblesse » sur la milliardaire, toutes les personnes condamnées, jugées de fin janvier à fin février à Bordeaux, ont donc fait appel, de même que le ministère public. La date du procès en appel des sept prévenus concernés n'est pas encore connue.

François-Marie Banier avait été condamné à trois ans de prison dont 6 mois avec sursis

François-Marie Banier, principal prévenu du volet « abus de faiblesse » était soupçonné comme neuf autres prévenus d’avoir abusé de la vulnérabilité de Liliane Bettencourt, l’héritière de l’Oréal. Il a été condamné à trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Bordeaux le 28 mai dernier, dont 6 mois avec sursis, et à une amende de 350.000 euros. Le procureur avait requis la peine maximale à son encontre, soit 3 ans de prison et 375.000 euros d’amende. Il a aussi été condamné à verser plus 158 millions d’euros au tuteur de Liliane Bettencourt.

Martin d’Orgeval, le compagnon de François-Marie Banier, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 150.000 d’amendes. Et Patrice de Maistre a été reconnu coupable des charges d’abus de faiblesse et condamné à 30 mois de prison, dont 12 avec sursis 250.000 d’amendes.