Bordeaux: Un détenu, recherché car il n'était pas rentré de permission, s'est donné la mort

FAITS DIVERS L'homme de 49 ans s'est donné plusieurs coups de couteau à l'arrivée des policiers...

E.P. avec AFP

— 

Gradignan, 29 janvier 2013. - La facade d'entree de la Maison d'arret de Gradignan. Photo : Sebastien Ortola
Gradignan, 29 janvier 2013. - La facade d'entree de la Maison d'arret de Gradignan. Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

L'homme, un détenu de 49 ans qui n'avait pas réintégré la prison de Gradignan à l'issue d'une permission, s'est suicidé à l'arrivée des policiers à son domicile de Mérignac, a-t-on appris samedi.

Il est décédé au CHU où il a été transféré

L'homme, qui bénéficiait d'une permission pour rendre visite à un parent, n'était pas revenu à la maison d'arrêt jeudi soir comme prévu, se trouvant dès lors considéré comme évadé. La police s'est rendue à son domicile à Mérignac et, dans des circonstances que l'enquête devra déterminer avec précision, l'homme se serait alors porté plusieurs coups de couteau. Les policiers ont alerté les secours, et le détenu a été transféré en urgence au CHU de Bordeaux, où il est décédé.

L'enquête a été confiée à l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN), tandis qu'une information judiciaire pour recherches des causes de la mort a été ouverte.