Bordeaux: Le piéton fauché est décédé, le chauffard interpellé

FAITS-DIVERS Le jeune homme de 21 ans n'a pas survécu à ses blessures...

M.B.

— 

Illustration d'une voiture de police.
Illustration d'une voiture de police. — P. Pidoux / 20 minutes

Le jeune homme de 21 ans fauché dans la nuit de mercredi à jeudi, rue Boudet à Bordeaux, près de la place des Quinconces, n'a pas survécu à ses blessures. Il est décédé vendredi soir au CHU Pellegrin.

L'alerte avait été donnée par des riverains, qui avaient entendu un bruit vers minuit dans, et vu le corps du jeune homme. Ils n'avaient toutefois pas été témoins directs de l'accident. Le chauffard qui l'avait renversé, propulsant la victime sur plusieurs mètres alors qu'il circulait en sens interdit, a rapidement été interpellé après avoir pris la fuite. Dans le choc, il avait cassé un rétroviseur de sa voiture. Les policiers de la brigade des accidents et délits routiers de Bordeaux avaient lancé un appel à témoins pour le retrouver, mais ils n'en auront pas eu besoin pour mettre la main dessus.

Le chauffard est allé au commissariat déposer plainte pour « vandalisme » sur son véhicule

Le lendemain matin, cet agent commercial âgé de 30 ans qui circulait avec son véhicule d'entreprise, avait en effet tenté de faire passer les dégâts sur son auto pour une dégradation volontaire, et avait déposé plainte au commissariat pour vandalisme, selon Sud-Ouest. En garde à vue il a déclaré avoir pris la fuite « par peur. »

Mis en examen dimanche pour homicide involontaire aggravé par deux circonstances, le délit de fuite et un manquement à une obligation délibérée de sécurité, plus tentative d'escroquerie à l'assurance, le conducteur a été incarcéré à la maison d'arrêt de Gradignan. Il encourt une peine de 10 ans de prison.

Sa victime était originaire du Lot, et résidait à Mérignac où elle étudiait.