Arcachon: Interdiction de consommation des huîtres de tout le bassin

SANTE Les moules, coques, pétoncles sont aussi concernés...

Mickaël Bosredon

— 

Des tests sur les huîtres et coquillages ont révélé la présence d'une algue toxique
Des tests sur les huîtres et coquillages ont révélé la présence d'une algue toxique — S.ORTOLA/20MINUTES

L'interdiction ne concernait jusqu'ici que le banc d'Arguin. Elle vient d'être étendue à l'ensemble du bassin d'Arcachon.

« Les résultats des analyses effectuées cette semaine par le réseau de surveillance de l’Ifremer ont révélé pour l'ensemble du bassin d'Arcachon et du banc d'Arguin une contamination des huîtres, moules, coques et pétoncles par les toxines lipophyles supérieure au seuil d’alerte » a indiqué ce vendredila préfecture de la Gironde.

En conséquence, le préfet a décidé jeudi soir, après concertation avec les représentants des organisations professionnelles des pêches et de l’ostréiculture, « d’interdire la pêche et la commercialisation destinées à la consommation humaine, des huîtres, moules coques et pétoncles en provenance du bassin d'Arcachon et du Banc d'Arguin. »

Interdiction de ramassage des moules dans le pertuis d'Antioche

Ces mesures seront revues dès lors que les analyses établiront une amélioration de la qualité sanitaire de ces coquillages dans l’un ou l’autre des deux secteurs.

Par ailleurs, la préfecture de la Charente-Maritime a interdit vendredi, pour au moins quinze jours, la pêche et le ramassage des moules dans le pertuis d'Antioche, détroit qui sépare l'île de Ré de l'île d'Oléron, en raison de la présence d'une toxine à des taux dangereux pour la santé humaine. « Ces restrictions ne concernent pas les huîtres qui peuvent être commercialisées et consommées sans risque », souligne la préfecture dans un communiqué.