Bayonne: Sauvée du suicide par ses amis Facebook

FAITS-DIVERS Une femme de 44 ans avait publié un message de détresse et une photo de ses veines tailladées...

M.B.

— 

Illustration facebook
Illustration facebook — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Sauvée in extremis par ses amis Facebook. Une Bayonnaise de 44 ans a posté un message sur le réseau social dans la nuit de samedi à dimanche, dans lequel elle indiquait: «J'ai donc décidée, de mettre fin à mes jours. Je ne vous souhaite pas de vivre ce pourquoi je suis morte», rapporte le quotidien Sud-Ouest. S'en est suivi une photo de ses veine tailladées au niveau du poignet.

Une première amie a répondu par une simple émoticône de «tristesse»... Mais la mobilisation d'autres connaissances ne va pas tarder.

Une cinquantaine de messages

Une autre amie basée en Belgique tente d'appeler au domicile de la suicidaire, qui a également ingéré des médicaments mélangés à de l'alcool. Mais elle ne répond pas. Elle envoie par ailleurs un message d'alerte à Facebook, et entre en contact avec la tante de la victime.

Une cinquantaine de commentaires s'accumulent pour tenter de trouver une solution. C'est finalement un autre ami qui réussit à joindre les pompiers. Les sauveteurs de la caserne d'Anglet interviennent au domicile de la victime, où ils la trouvent inconsciente. Prise en charge, elle a été transportée vers un hôpital de la ville.