Bordeaux: Autour de 8000 personnes pour célébrer les anciens Girondins place de la République

FOOTBALL De nombreux anciens joueurs bordelais étaient présents ce samedi après-midi…

Marc Nouaux

— 

Les supporteurs girondins réunis place de la République pour célébrer le dernier match de leur équipe au stade Chaban-Delmas.
Les supporteurs girondins réunis place de la République pour célébrer le dernier match de leur équipe au stade Chaban-Delmas. — M. Nouaux / 20 Minutes

Les Girondins célèbrent leurs idoles et leur dernière à Chaban-Delmas. Depuis la mi-journée, autour de 7 et 8000 spectateurs se sont rassemblés place de la République pour une fête d’adieu. Un petit concert a eu lieu et un film sur les meilleurs moments du club a été diffusé pour faire patienter la foule avant l’arrivée des anciens joueurs.

Lizarazu, Giresse, Laslandes et bien d'autres sur scène

«Ne jamais oublier tous ces moments passés inscrits à tout jamais», ont entonné à de maintes reprises les supporteurs présents sur la place, invectivés par les leaders des ultramarines qui occupaient le devant de la scène.

Les anciennes gloires ont alors été célébrées sur le podium à partir de 15h30, les unes après les autres. Giresse, Fargeon, Lizarazu, Grenet, Battiston, Trésor, Pavon, Ramé, Jurietti, Huard, Laslandes ou encore l’ancien adjoint Pierre Labat, sans oublier un hommage pour Dominique Dropsy, l’ancien gardien et entraîneur des gardiens, hospitalisé depuis peu en raison d’un grave problème de santé.

Giresse ému, au bord des larmes

Dans une ambiance émouvante et frissonnante, tous ces anciens joueurs du club, qui se sont gentiment chambrés en coulisses avant de monter sur le podium, ont été chaudement salués. Dernier joueur à s’exprimer sur la scène, Alain Giresse, le «petit prince de Lescure», a même failli craquer pendant son discours, au bord des larmes au moment d’évoquer sa passion pour les Girondins.

Egalement de la partie, Jean-Louis Triaud, le président bordelais, a évoqué avec humour sa présence sur scène. «Direction…», a-t-il lancé, comme pour inciter les supporteurs à lui répondre «démission» avant d’y aller lui aussi de ses mots doux pour ses fans et ses anciens joueurs.

A partir de 16h30, la fête était sur le point de s’achever et la marche vers le stade sur le point d’être entamée avant de nouvelles animations au sein du stade avant le début de la rencontre contre Nantes qui démarrera dans une ambiance très chaude à 20h.