Aquitaine: Virginie Calmels conduira bien la liste de la droite aux régionales

POLITIQUE La commission d'investiture de l'UMP a confirmé la candidature de la numéro deux à la mairie de Bordeaux...

Mickaël Bosredon

— 

Virginie Calmels avec Alain Juppé au conseil de Bordeaux
Virginie Calmels avec Alain Juppé au conseil de Bordeaux — Ugo Amez/SIPA

Ce sera donc bien Virginie Calmels qui mènera la liste de la droite aux régionales de décembre prochain en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, face au socialiste Alain Rousset. La Commission nationale d'investiture (CNI) de l'UMP a approuvé sa candidature à l'unanimité (moins une abstention).

Lancée dans le grand bain par Alain Juppé, la numéro deux à la mairie de Bordeaux, fraîchement arrivée en politique, ne faisait pourtant pas l'unanimité au sein de l'UMP. Henri Guaino ou encore Jean-François Copé ne la soutenaient pas. Mais Virginie Calmels a en revanche reçu l'appui de Nicolas Sarkozy.

La deuxième réunion de la CNI pour son investiture aura donc été la bonne, après une première le 16 avril dernier qui avait dû être reportée, précisément en raison d'oppositions en interne. Le fait qu'elle ne possédait pas de carte d'adhérente à l'UMP avait été soulevé par Jean-François Copé. Henri Guaino aurait de son côté dénoncé son manque d'expérience en politique, et aurait raillé le fait qu'elle vienne de la téléréalité (Virginie Calmels a été patronne d'Endemol France).

L'élue va donc se frotter à sa première élection en tant que tête de liste, un peu plus d'un an après son arrivée en politique.