Banc d'Arguin: Levée de l'interdiction de consommation de coquillages

SANTE Les moules, coques et pétoncles en provenance du reste du Bassin d'Arcachon restent interdites à la commercialisation...

E.P.

— 

Les moules du Banc d'Arguin peuvent à nouveau être consommées.
Les moules du Banc d'Arguin peuvent à nouveau être consommées. — CHANTELAT/SIPA

Le 24 avril, la préfecture avait annoncé une interdiction temporaire de pêche et de commercialisation des moules, coques et pétoncles en provenance du Bassin d'Arcachon et du Banc d'Arguin, après la découverte lors d'analyses d'une contamination des coquillages par une toxine susceptible de provoquer des désordres gastriques.

Après de nouvelles analyses réalisées par l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer (IFREMER), les coquillages récoltés sur le Banc d'Arguin sont jugés propres à la consommation, à partir de ce jeudi. Ceux issus du Bassin d'Arcachon restent interdits à la pêche et à la commercialisation, les analyses n'étant pas satisfaisantes. Les huîtres ne sont pas concernées par ces interdictions.