VIDEO. Vente de 24 Rafale au Qatar: Encore une bonne nouvelle pour le site de Mérignac

ECONOMIE Cette nouvelle commande d'avions de combat, assemblés en Gironde, va certainement créer de l'emploi...

E.P.

— 

Un Rafale dans l'usine de Dassault Aviation à Mérignac. AFP PHOTO / JEAN-PIERRE MULLER
Un Rafale dans l'usine de Dassault Aviation à Mérignac. AFP PHOTO / JEAN-PIERRE MULLER — AFP

Les annonces de commandes de Rafale se multiplient. Un contrat de 24 avions de chasse avec l’Egypte avait été signé en février, un autre de 36 le 10 avril avec l’Inde et ce jeudi, le chef de l'Etat a confirmé l'achat par le Qatar de 24 Rafales. Le contrat sera signé le 4 mai à Doha, en présence de François Hollande, a annoncé Dassault Aviation dans un communiqué.

VIDEO. Le Qatar va acheter 24 avions de chasse Rafale à la France

Autant de bonnes nouvelles pour le site Dassault Aviation de Mérignac qui assemble cet avion de combat. Le Rafale est construit à 50% en Aquitaine, via Thalès et de nombreux sous-traitants, et sur les 7.000 emplois qu’il génère en France, environ 3.500 se trouvent dans la région.

Des recrutements et une nouvelle chaîne de production?

L'ouverture d'une deuxième chaîne de production, envisagée par Dassault dès la signature avec l'inde devrait se confirmer.

Et, comme l'expliquait à 20 Minutes Marie Récalde, députée de la Gironde et membre de la commission de la Défense nationale et des forces armées, après la signature du contrat avec l'Inde, il est difficile d'évaluer les conséquences en termes d'emplois à ce stade, mais il y aura certainement des recrutements.«Cette nouvelle vente est synonyme d’emploi et de croissance pour Mérignac et la métropole bordelaise», estime Alain Anziani, maire de Mérignac, dans un communiqué.

Dassault Aviation, contacté par 20 Minutes, ne souhaite pas commenter cette nouvelle annonce pour le moment.