Bordeaux: Le comité d'entreprise de l'usine Ford attaque la direction en justice

EMPLOI Il dénonce le renoncement à la promesse de maintenir 1.000 emplois sur le site de Blanquefort...

D.B.

— 

L'entrée de l'usine Ford de Blanquefort, près de Bordeaux, le 31 juillet 2013
L'entrée de l'usine Ford de Blanquefort, près de Bordeaux, le 31 juillet 2013 — Patrick Bernard AFP

Le comité d'entreprise va attaquer en justice la direction de l'usine Ford de Blanquefort, révèle France Bleu Gironde. C'est la question de l'emploi qui est au coeur de cette action.

L'entreprise s'est engagée en 2013 à maintenir un millier d'emplois sur le site: selon les syndicats, cités par la radio, ces promesses ne sont pas tenues.

Bordeaux: «Ce n'est pas normal qu'il y ait autant d'argent distribué à Ford et aussi peu de contrôles», dénonce Philippe Poutou

Il n'est «pas question pour nous d'accepter que les dirigeants de Ford puissent imunément balader les pouvoirs publics, utiliser sans scrupule l'argent public, raconter des histoires aux salariés, aux médias, à tout le monde», s'insurge ainsi la CGT dans sa revue interne Bonnes nouvelles, citée par France Bleu Gironde.

Le nouveau préfet d'Aquitaine souhaite rencontrer la direction de Ford, et organiser un comité de pilotage avant l'été.