Bordeaux: Le premier escape game de la ville a ouvert ce mardi

INSOLITE Deux amies accrocs à ce jeu ont ouvert une boutique rue de Ruat dans le centre...

Elsa Provenzano

— 

A Bordeaux, le 21 avril 2015, deux amies lancent leur boutique d'escape game.
A Bordeaux, le 21 avril 2015, deux amies lancent leur boutique d'escape game. — E.Provenzano / 20 Minutes

Elles veulent que vous vous creusiez la tête. Amandine Leroy et Jennifer Giraudeau ont eu un coup de cœur pour le concept d'escape game, un jeu très tendance qui consiste à s'amuser entre amis à résoudre une série d'énigmes pour pouvoir sortir de la pièce. Elles l'ont testé comme clientes à Lisbonne et ont immédiatement pensé à le délocaliser dans la capitale Girondine.

C'est chose faite, puisque «Le Casse-Tête Bordelais» a ouvert ses portes ce mardi, rue de Ruat près de la place Gambetta, dans l'hyper centre de la ville, comme annoncé.

Un clin d'œil à Bordeaux dans le choix des univers

Vieilles bouteilles de vin poussiéreuses, papier peint en étiquettes de grands crus: quand on pénètre dans l'une des deux salles proposées aux clients, le décor pensé comme un clin d'oeil aux vins de Bordeaux est planté. «Quand on rentre, il y a une bande sonore un peu stressante qui se met en route et une voix explique aux joueurs que le vin est empoisonné, ils doivent trouver un antidote», explique Jennifer Giraudeau. Si les deux amies voient les joueurs dans l'impasse, elles peuvent distribuer quelques indices au cours de la partie, qui apparaissent alors sur une tablette installée à l'intérieur de la pièce.

«Pour y parvenir il faut bien observer, faire preuve de logique et fouiller la pièce», précise Amandine Leroy, soulignant que si certains escapes games consistent à résoudre des énigmes stylo à la main, ici il n'en est rien. «C'est très léger, ludique et vraiment addictif», raconte-t-elle. Une autre pièce à l'ambiance cabaret invite les joueurs à enquêter sur la mort de la meneuse de revue. Là aussi, la déco est soignée pour que l'immersion dans le jeu soit la plus complète possible.

Elles ont tout lâché pour monter ce projet

Les deux amies ont des parcours très différents. Juste avant la création de cette entreprise, Amandine Leroy a travaillé dans le tourisme du vin et Jennifer Giraudeau dans l'immobilier. Elles ont tout lâché pour monter ce projet

Les réservations sont ouvertes et quelques groupes se sont déjà inscrits pour le mois de mai. Parmi eux, pas mal de groupes qui organisent des animations pour les enterrements de vie de jeune fille ou de vie de garçon. Pour participer, il faut se présenter par groupe de trois à cinq. Le tarif est de 19 euros par personne, si les joueurs sont cinq, de 23 euros s'ils sont quatre et de 27 euros s'ils sont trois.

Si vous ne risquez pas de rester enfermés au bout des 60 minutes de jeu, vous pourrez en revanche sortir frustrés si les énigmes vous sont restées impénétrables...