La CGT attaque la Sogerma

©2007 20 minutes

— 

L'avocate de la CGT-Sogerma a plaidé hier devant tribunal de grande instance de Bordeaux pour demander la révision de plusieurs articles de l'accord proposé par la nouvelle direction, le groupe TAT, et qui stipule l'augmentation du temps de travail sans hausse de salaire. Un concept auquel s'oppose la CGT, mais qui, selon la direction, a recueilli la signature de neuf salariés sur dix. « Notre but est d'éviter la baisse du taux horaire, qui diminuerait de 12,5 %, nous voulons conserver notre pouvoir d'achat, a déclaré, hier, Philippe Lozano, le responsable CGT, à l'issue de l'audience. Nous sommes confiants. » Mais le syndicaliste reste prudent, préfèrant attendre le délibéré, qui sera rendu le 26 juin, pour faire de plus amples commentaires.