Pays Basque: Le port de Bayonne a une solution pour ré-ensabler les plages proches d'Anglet

ECONOMIE Le port va s'équiper d'une drague qui lui permettra d'être plus autonome...

E.P. avec AFP

— 

Une plage à Anglet.
Une plage à Anglet. — Bob Edme/AP/SIPA

Désensabler les installations du port et réapprovisionner en sable les plages alentours, qui souffrent de l'érosion, voilà les deux missions que le port de Bayonne pourra remplir, une fois équipé de sa propre drague. Construite au Pays basque espagnol, elle sera prête en septembre 2015.

En termes purement financiers, «l'enjeu est d'équiper à demeure le port de Bayonne d'une drague, au lieu d'avoir recours à des sociétés privées deux fois par an», a expliqué André Garreta, président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Bayonne, lors d'une visite en Espagne des chantiers navals Astilleros de Murueta, qui ont remporté l'appel d'offres européen lancé par la CCI.

Près de 14 millions d'euros d'investissement

Selon la CCI, qui gère le port pour le compte du Conseil régional d'Aquitaine, l'investissement de 13,8 millions d'euros est d'autant plus rentable qu'il représente «un coût équivalent à trois campagnes annuelles de dragage».

L'acquisition de cette drague permettra non seulement au port de rendre accessibles toutes ses zones portuaires, mais aussi de récupérer chaque année environ 400.000 m3 de sable provenant de l'embouchure de l'Adour pour alimenter en sable les plages voisines d'Anglet, très touchées par l'érosion.