Aquitaine : Les premiers pollens arrivent avec le beau temps

SANTE Les pollens de chêne, de peuplier etc. commencent à faire leur apparition, notamment en Gironde...

E.P.

— 

L'allergie aux graminées peut entraîner migraines et éternuements en salve.
L'allergie aux graminées peut entraîner migraines et éternuements en salve. — J.-S. Evrard / 20 Minutes

Le beau temps signe le retour des rhinites allergiques ou rhumes des foins. Le réseau national de surveillance aérobiologue (RNSA) indique dans son bulletin allergo pollinique qui porte jusqu'au 10 avril, que les concentrations de pollens s'accentuent sur la région et cela devrait perdurer dans les semaines à venir. 

Le risque allergique considéré comme  «moyen»

En Gironde, les pollens de chêne, de frêne et de bouleau sont ceux qui sont les plus présents (le risque allergique est évalué à 2 sur 5). Les pollens de graminées sont très peu nombreux pour le moment.

Les départements des Pyrénées Atlantique et du Lot et Garonne sont aussi concernés par cette arrivée des pollens. Le risque allergique sur ces départements est considéré comme moyen. Seul le département des Landes l'est moins, dans notre région. 

Si vous développez des symptômes comme le nez bouché, des éternuements, des démangeaisons, de la toux etc. consultez votre pharmacien ou votre médecin.