Départementales: Le Front National fait son entrée au conseil de Gironde

ELECTIONS Le FN rentre pour la première fois dans l'assemblée départementale de la Gironde. La gauche reste majoritaire...

E.P. avec AFP

— 

Bordeaux, Conseil general.Photo : Sebastien Ortola
Bordeaux, Conseil general.Photo : Sebastien Ortola — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Le Front national va faire son entrée dans l'assemblée départementale de Gironde avec la victoire des candidats du FN face aux socialistes dans le canton rural du Nord-Médoc, une première dans l'histoire de ce département et de la Région Aquitaine où la gauche restait toutefois majoritaire.

Le binôme emmené par Grégoire de Fournas, viticulteur, l'a emporté de justesse (50,48%, soit 147 voix d'écart) sur celui du maire socialiste de Lesparre, Bernard Guiraud ( 49,52%).

Dix cantons pour la droite, un pour le FN

Le binôme socialiste avait pourtant bénéficié du soutien spontané de ses adversaires de droite, qui n'avaient pas passé le premier tour (19,5% des voix). Malgré les consignes de vote de son parti au niveau national (le «ni-ni»), le maire UMP de Naujac-sur-Mer, Jean-Bernard Dufourd, avait dès le soir du premier tour appelé ses électeurs à s'opposer au Front national.

Dans le reste de la Gironde, l'union de la gauche, partie en ordre dispersé au premier tour, s'est bien rassemblée au second et conserve une nette majorité dans le département avec 22 cantons, contre dix seulement pour la droite, et un donc pour le FN.