Rochefort: Des voix lui ont dit de «tuer son mari, le chien et le chat»

FAITS-DIVERS Après le meurtre d'un homme de 75 ans, son épouse a reconnu les faits et a été hospitalisée d'office...

M.B.

— 

Voiture de gendarmerie
Voiture de gendarmerie — sipa

Une information judiciaire pour assassinat devrait être ouverte ces prochains jours par le parquet de La Rochelle, après le meurtre d'un homme de 75 ans dans le village de Saint-Laurent-de-la-Prée, près de Rochefort, dans la nuit de mardi à mercredi, rapporte le quotidien Sud-Ouest. L'homme a été victime de deux coups de couteau.

Interpellée après les faits, son épouse, de vingt ans plus jeune, était considérée comme la principale suspecte. La procureure de la République de La Rochelle a indiqué ce vendredi qu'elle était passée aux aveux. Mais ses explications restent floues. «Elle a indiqué aux gendarmes que des voix lui avaient demandé de tuer son mari, le chien et le chat.»

A la suite d'un examen psychiatrique, sa garde à vue a été levée au profit d'une hospitalisation d'office. Elle avait été retrouvée sur les lieux du crime prostrée, tenant des propos incohérents. Le chat et le chien du couple avaient aussi été tués cette nuit-là.