Angoulême: Il lance de l’urine sur des policiers en criant «Dieu est grand»

FAITS DIVERS A son domicile des éléments de «radicalisations inquiétants» ont été trouvés...

M.P.
— 
Illustration police
Illustration police — F. Elsner

L’affaire révélée par La Charente Libre ne prête pas du tout à sourire: un homme a été arrêté et comparaîtra jeudi en comparution immédiate à Angoulême (Charente) après avoir lancé de l’urine sur des policiers en lançant «Dieu est grand».

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, cet homme de 28 ans arrive devant le commissariat d’Angoulême en annonçant qu’il veut déposer une plainte, mais il attend à peine que les fonctionnaires lui ouvrent les portes et force le passage, une bouteille au liquide jaunâtre à la main. Il menace les policiers et crie «Dieu est grand» en brandissant sa bouteille. Il jette le contenu sur trois fonctionnaires.

Des éléments de «radicalisations inquiétants»

L’agresseur prend la fuite tandis que «les trois fonctionnaires de police, qui ne savent pas ce que contient la bouteille, sont abasourdis». L’agresseur est arrêté juste après pour être placé en garde à vue. Si cette anecdote pouvait prêter à sourire, elle change vite de registre lors de la perquisition. Les policiers trouvent des éléments de «radicalisations inquiétants» dont des écrits.

«Il ne fait aucun doute qu’il voulait s’attaquer à des policiers angoumoisins parce que Dieu lui a demandé». Une expertise psychiatrique a été ordonnée.