Les Arena contestent leur licenciement

©2007 20 minutes

— 

Soixante-douze des cent soixante-neuf anciens salariés d'Arena ont saisi le conseil des prud'hommes de Bordeaux, vendredi. L'usine de Libourne, spécialisée dans la fabrication de maillots de bain, a fermé ses portes le 29 mars afin de permettre une délocalisation de l'activité en Chine et en Grèce.

Les salariés, en grande majorité des femmes, contestent le caractère économique du plan de licenciement établi par la direction d'Arena Technologie, développement et production (TDP). Le sponsor de la nageuse Laure Manaudou a en effet invoqué le manque de compétitivité du site de Libourne, malgré un chiffre d'affaires de 77 millions d'euros en 2005. « En l'état de la jurisprudence, le licenciement économique apparaît mal fondé dans une entreprise qui fait des profits », a déclaré leur avocat, Me François Ruffié. Si l'annulation du plan paraît peu probable, il espère en revanche obtenir un complément d'indemnisation de 50 000 € par personne. D'autres employés licenciés devraient rejoindre la procédure. Créée en 1970 par le groupe Adidas, la marque Arena appartient aujourd'hui au fonds d'investissement italien BS Private Equity. M. G.