Dimanche, on recommence en accéléré

©2006 20 minutes

— 

Les services municipaux fin prêts pour dimanche. A quatre jours du second tour de l'élection présidentielle, on s'attend à une nouvelle affluence record. Au premier tour, 87,75 % des 133 988 électeurs bordelais inscrits sur les listes ont voté. Près de 6 000 procurations avaient été demandées. Et leur nombre continue de croître : « Nous en avons reçu 300 lundi et 591 hier ! », s'étonne Françoise Massie, élue en charge de l'Etat civil. La ville compte 120 bureaux, regroupés en 35 centres de vote. Aucun incident particulier n'a été constaté le 22 avril. « Plus de 60 % des électeurs avaient voté avant 16 h », rappelle-t-elle.

Un engouement civique réjouissant, même s'il a parfois engendré des files d'attente pour accéder à l'isoloir. Leur nombre n'augmentera pas pour autant, car « la règle qui impose un isoloir pour 300 électeurs est respectée », souligne l'élue. Elle conseille cependant de ne pas attendre le dernier moment pour se présenter aux bureaux de vote, même si les cadences devraient être plus rapides qu'au premier tour. En effet, un certain nombre de « petits réglages », effectués le 22 avril, ne viendront pas ralentir le rythme du scrutin : « Au premier tour, on a vu beaucoup de premiers votants, un peu perdus. Certains se sont même trompés de bureau et de nombreux électeurs ont signé leur carte au moment de voter. » Autant de précieuses minutes gagnées pour le second tour. Enfin, au lieu de douze candidats, il n'y en aura plus que deux dimanche. Le choix devrait, en principe, être plus rapide.

aide Les volontaires pour le dépouillement des bulletins doivent se faire connaître au moment du vote. Ils seront sollicités à partir de 19 h 45. Les bureaux seront ouverts de 8 h à 20 h.