Aquitaine: Le jambon de Bayonne prêt à s'exporter en Chine

CONSOMMATION Trois entreprises régionales peuvent enfin y vendre leur charcuterie depuis le 1er mars..

M.B.
— 
Un boucher-charcutier présente ses produits en ce premier jour de la 552e Foire au Jambon de Bayonne le 17 avril 2014, qui se tiendra jusqu'à dimanche
Un boucher-charcutier présente ses produits en ce premier jour de la 552e Foire au Jambon de Bayonne le 17 avril 2014, qui se tiendra jusqu'à dimanche — Gaizka Iroz AFP

La barrière douanière est levée. Depuis le 1er mars, le jambon de Bayonne a droit de cité en Chine, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. Ce produit attendait les premiers agréments sanitaires pour pouvoir s'exporter vers ce marché juteux. Il sera proposé à la vente et à la dégustation dans les toutes nouvelles maisons du Sud-Ouest, qui proposent sur place des produits d'Aquitaine et de Midi-Pyrénées.

Les agréments avaient été obtenus en mars 2014, mais il aura fallu attendre un an pour que le gouvernement chinois signe la certification sanitaire. Ce déblocage avait été rendu possible à l'occasion d'une visite d'Etat du président chinois Xi Jinping en 2014 en France. Trois entreprises françaises, dont la société Haraguy et la société midi-pyrénéenne Bastide Salaisons ont obtenu les premieres autorisations pour exporter leurs produits en Chine.

Le marché est potentiellement très intéressant, les Chinois raffolant de la viande de porc, même s'ils se méfient de la viande fraîche pour des questions sanitaires. Mais c'est là que les maisons du Sud-Ouest doivent jouer leur rôle de pédagogie.

Sur place, le jambon de Bayonne devra affronter ses concurrents espagnol et son Pata Negra et italien avec le jambon de Parme, qui avaient eux réussi à lever les barrières douanières il y a plusieurs années.