Gironde: Une femme se jette du haut du phare du Cap-Ferret

FAITS-DIVERS Elle a mis fin à ses jours dimanche après-midi...

M.B. avec AFP

— 

Illustration: Le phare du Cap Ferret.
Illustration: Le phare du Cap Ferret. — sipa

Une femme de 41 ans s'est tuée, dimanche après-midi, en se jetant du haut du célèbre phare du Cap Ferret sur le Bassin d'Arcachon, a annoncé la gendarmerie.

Selon un porte-parole de la gendarmerie de Gironde, les gendarmes arrivés sur les lieux ont trouvé sur le corps de la victime les clefs de sa voiture et ont découvert peu après dans le véhicule «une lettre expliquant son geste.» La gendarmerie n'a pas souhaité en révélé la teneur.

Tentative de réanimation infructueuse

Les pompiers avaient été alertés par un appel peu après 14h «pour se porter au secours d'une femme ayant chuté d'une grande hauteur» depuis le phare situé sur la commune de Lège-Cap Ferret. «Leurs tentatives de réanimation de la victime sur les lieux ont été infructueuses», a indiqué un porte-parole du Service départemental d'Incendie et de Secours de la Gironde.

Le célèbre phare du Cap Ferret constitue l'une des principales attractions touristiques du Bassin d'Arcachon. L'ouvrage construit en 1840 et haut de 53 mètres, surplombe toute la presqu'île, et offre un point de vue panoramique sur le bassin d'Arcachon, l'Ile aux Oiseaux, la dune du Pilat et les passes d'entrée vers l'océan. Pour accéder au sommet du phare, il faut gravir 258 marches.