Procès Bettencourt: Les avocats de la famille Bettencourt entrent en scène

JUSTICE Les conseils de Liliane Bettencourt, 92 ans et sous tutelle, de sa fille Françoise Bettencourt-Meyers et de ses deux fils, Jean-Victor et Nicolas Meyers, vont plaider devant le tribunal ce jeudi...

Elsa Provenzano

— 

Les avocats des parties civiles Arnaud Dupin (à gauche) et Benoît Ducos-Ader.Au centre, Olivier Pelat, le tuteur ad hoc de Liliane Bettencourt  AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH
Les avocats des parties civiles Arnaud Dupin (à gauche) et Benoît Ducos-Ader.Au centre, Olivier Pelat, le tuteur ad hoc de Liliane Bettencourt AFP PHOTO / MEHDI FEDOUACH — AFP

Les avocats des parties civiles, relativement discrets depuis le début du procès, le 26 janvier dernier, vont véritablement entrer en scène ce jeudi, pour développer leurs arguments lors de leurs plaidoiries.

L'emprise de François-Marie Banier sur Liliane Bettencourt et les dons considérables qu'elle lui a accordés, évalués à 917 millions d'euros entre 1997 et 2007, ne manqueront pas d'être évoqués. Leurs argumentaires devraient aussi prendre appui sur le rapport du collège d'experts missionnés par les magistrats instructeurs.

Le rapport des experts déterminant

Ils estiment que le début des troubles cognitifs de l'héritière de l'Oréal remonte à 2006. Sans parler de démence avérée, ces spécialistes médicaux assurent qu'elle se trouve alors dans un état de fragilité certain, puisque ces troubles sont associés à une surdité profonde.

Les réquisitions du ministère public sont attendues vendredi, tandis que la dernière semaine du procès sera consacrée aux plaidoiries de la défense.