Pyrénées-Atlantiques: Un routier espagnol avait passé 181 péages sans payer

INSOLITE Le préjudice est estimé à plus de 23.000 euros...

Mickaël Bosredon

— 

Contrôle de papiers de la Gendarmerie avec un routier sur une aire d'autoroute. 16/11/11 Castelnaud-d'Estrétefonds
Contrôle de papiers de la Gendarmerie avec un routier sur une aire d'autoroute. 16/11/11 Castelnaud-d'Estrétefonds — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Le préjudice est estimé à 23.644 euros. Un transporteur routier, patron d'une société de transport espagnol, vient de comparaître devant le tribunal de grande instance de Bayonne, rapporte le quotidien Sud-Ouest, pour avoir forcé 181 fois plusieurs péages dans la région.

Finalement repéré, l'homme s'est fait intercepter le 10 février par les gendarmes du peloton motorisé de la gendarmerie d'Artix (Béarn), sur l'A64 au niveau de la commune de Soumoulou.

Déjà condamné pour des faits similaires

Lors de sa garde à vue, les enquêteurs se sont aperçus que l'individu avait déjà été condamné pour des faits similaires en avril 2014 par le tribunal de Draguignan (Var).

A l'issue de sa comparution, il a été condamné à la saisie de son ensemble routier, au remboursement du préjudice de 23.644 euros, à 5.000 euros d'amende pour les escroqueries, à 4.000 euros pour les infractions à la réglementation des transports et à 500 euros de dommages et intérêts à chacune des sociétés d'autoroute, ASF (Autoroutes du Sud de la France) et Escota.