Lot-et-Garonne: Un match de DHR disjoncte entre Marmande et Pessac-Alouette

FOOTBALL Agressions de joueurs, d’arbitres et du public ont eu lieu dimanche à Marmande…

M.N.

— 

Illustration d'un ballon de football.
Illustration d'un ballon de football. — M.LIBERT/20 MINUTES

Triste dimanche après-midi de football à Marmande. Le match opposant la réserve du club lot-et-garonnais à l’équipe première de Pessac-Alouette [niveau Division Honneur Régionale, l’équivalent du septième échelon national], s’est terminé en véritable bagarre générale mêlant joueurs, arbitres et public, rapporte Sud Ouest, ce lundi matin.

A une dizaine de minutes de la fin de la rencontre, alors que Marmande menait 2-0, un des joueurs de Pessac s’est fait exclure, coupable d’un mauvais geste sur un joueur lot-et-garonnais. Avant de rentrer au vestiaire, il provoque le public. Dans le même temps, un autre Pessacais se fait exclure pour une faute grossière. C’est à ce moment-là qu’il décide d’agresser l’arbitre officiel de la rencontre en lui assénant deux coups de poing avant d’adresser un coup de tête au juge de touche venu soutenir son confrère.

Un joueur de Pessac en garde à vue

Les débordements ont alors gagné les tribunes, où, selon un témoin, une demi-douzaine de joueurs girondins seraient montés crampons en main afin d’en découdre avec certains spectateurs. Le club-house aurait aussi été visé par certains joueurs visiteurs.

Le match arrêté, la gendarmerie est alors intervenue pour faire régner l’ordre. Une quinzaine de gendarmes ont été monopolisés. Des joueurs ont été blessés des deux côtés mais n’ont pas nécessité de rapatriement vers un hôpital.

Le club de Marmande ainsi que trois joueurs ont porté plainte et le président de Pessac-Alouette, qui a refusé de s’exprimer, voulait également porter plainte pour agression. L'arbitre et son assistant qui ont été agressé ont également déposé plainte et dimanche soir, un joueur de Pessac de 37 ans a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Marmande.