Bergerac: Un chômeur se suicide avec une arme devant le palais de justice

FAITS-DIVERS Un ingénieur au chômage âgé de 54 ans a mis fin à ses jours lundi après-midi à Bergerac...

M.N. avec AFP

— 

Illustration d'un camion de pompier.
Illustration d'un camion de pompier. — GILE MICHEL/SIPA

Un chômeur âgé de 54 ans s'est donné la mort, lundi après-midi, devant le Palais de Justice de Bergerac (Dordogne) situé en plein centre-ville, pour des raisons encore indéterminées, a indiqué le Parquet.

Cet homme, un ingénieur au chômage, s'est suicidé d'une balle dans la tête avec une arme qu'il avait lui-même fabriquée, a précisé à une correspondante de l'AFP un substitut du Procureur de la République de Bergerac, Caroline Lallé. Il était célibataire, sans enfant, et vivait chez ses parents.

Un simple mot au sujet d'une bicyclette

A ce stade, aucun élément n'a permis aux enquêteurs de déterminer les raisons de ce suicide, indique-t-on de même source. Les parents, entendus par les enquêteurs, sont très choqués et ne s'expliquent pas le geste de leur fils.

La police a simplement retrouvé sur son corps une note indiquant où était garée sa bicyclette ainsi que le code de l'antivol, afin qu'elle soit restituée à ses parents.