Bordeaux: Les arnaques au rétroviseur cassé se multiplient

ESCROQUERIE Ces derniers jours, des escrocs sont passés à l'acte sur l'agglomération bordelaise...

M.N.

— 

Un rétroviseur de voiture.
Un rétroviseur de voiture. — LANCELOT FREDERIC/SIPA

Attention aux arnaques au rétroviseur. Depuis quelques jours, plusieurs cas ont été constatés sur l'agglomération bordelaise, rapporte Sud Ouest. Le procédé est simple: Quelqu'un à bord d'une grosse voiture se présente face à des personnes vulnérables [souvent des gens âgés], leur faisant croire qu'ils ont cassé le rétroviseur de leur voiture ou bien brisé la glace de celui-ci.

Souvent, la scène se passe à la sortie d'un parking. La grosse voiture suit la victime potentielle, l'invite à se garer en faisant des appels de phare, puis un homme sort de l'auto et commence son numéro.

Faux-agent d'assurance au téléphone

Pour gagner du temps, les escrocs proposent un arrangement à l'amiable, passant même, si besoin, par un coup de téléphone à un complice, faux agent d'assurance, qui suggère à la personne escroquée de s'arranger plutôt que de déclarer l'accrochage.

Mardi dernier, sur le parking des Rives d'Arcins à Bègles, un octogénaire s'est fait avoir après avoir été pourtant suspicieux au départ. Mais le coup de téléphone passé au faux-agent d'assurance l'a finalement convaincu de retirer 850 euros pour les donner à l'homme qui s'est ensuite volatilisé.

«Ne jamais remettre des espèces dans la rue à un inconnu»

Vendredi, un homme de 84 ans, victime du même procédé, s'est fait raccompagné jusqu'à chez lui avant de se faire dérober des économies qui se trouvaient dans une enveloppe.

Les plaintes se développent à Bordeaux, Talence, Pessac, Mérignac ou Villenave. «Il ne faut jamais remettre des espèces dans la rue à un inconnu», rappelle un enquêteur cité par Sud Ouest. Il invite, en revanche, à composer le 17 et à appeler police-secours en pareille circonstance