Le navire de guerre cannibalisé

MARINE MILITAIRE «Le Colbert» ne vit pas tout à fait ces dernières heures. «Du matériel va pouvoir être récupéré pour le porte...

O. D.

— 

Le Colbert ne vit pas tout à fait ces dernières heures. « Du matériel va pouvoir être récupéré pour le porte-hélicoptères « Jeanne-d'Arc », explique Henri Fourmy, le commandant de marine de Bordeaux. Ce n'est pas une coque vide, mais un réservoir de pièces de rechange. Le bâtiment est donc encore en service. » Même si, techniquement, l'on parle de « cannibalisation », « ce n'est pas dramatique », ajoute-t-il. Le démantèlement du Colbert n'interviendra pas avant quatre ans. Car les filières spécialisées n'existent pas encore. Des études ont été lancées pour pouvoir réunir toutes les capacités techniques nécessaires pour le respect de l'environnement. « Une telle opération n'a encore jamais été mise en place », précise le commandant.