Attentats: Le parcours d'Amédy Coulibaly est passé par Bordeaux

ATTENTATS Le terroriste avait acheté chez un concessionnaire de la ville une Mini-Austin qui a pu servir de monnaie d'échange contre des armes...

M.B.
— 
Capture d'écran d'une vidéo postée le 11 janvier 2015 sur les réseaux sociaux islamistes d'un homme se présentant comme Amedy Coulibaly
Capture d'écran d'une vidéo postée le 11 janvier 2015 sur les réseaux sociaux islamistes d'un homme se présentant comme Amedy Coulibaly — - Internet

Les policiers de la Sous-direction antiterroriste (SDAT) de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont établi qu'Amédy Coulibaly avait acheté une Mini-Austin de couleur noire chez un concessionnaire de Bordeaux. Un achat réalisé au mois de septembre 2014, en présence de sa compagne, Hayat Boumeddiene, qui se trouverait actuellement en Syrie, révèle ce dimanche leparisien.fr

Ce véhicule, qui n'a toujours pas été retrouvé, aurait pu servir de monnaie d'échange contre des armes au terroriste qui a causé la mort d'une policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine), puis tué quatre autres personnes lors de la prise d'otages au supermarché Hyper Cacher de Paris (20è).

La concession où a été effectuée la transaction se trouve en bord de Garonne. «Il a réglé cet achat avec un apport personnel, complété par un crédit à la consommation, confie une source proche de l’affaire au Parisien. C’était une vente comme toutes les autres».