Démographie: Gujan et Saint-André sont parmi les communes qui gagnent le plus d'habitants

ETUDE L'Insee vient de publier les derniers chiffres concernant l'évolution de la population Girondine entre 2007 et 2012...  

Elsa Provenzano

— 

Bordeaux, 5 mars 2012. - Immobilier dans le secteur des Quais des Chartrons et de Bacalan. - Photo : Sebastien Ortola
Bordeaux, 5 mars 2012. - Immobilier dans le secteur des Quais des Chartrons et de Bacalan. - Photo : Sebastien Ortola — SEBASTIEN ORTOLA

Au-delà des limites de la métropole, plusieurs petites communes ont vu le nombre de leurs habitants augmenter entre 2007 et 2012. L'institut national de la statistique et des études économiques (Insee) vient d'établir la population Girondine à 1.483.712 habitants au 1er janvier 2012, soit une augmentation de 74.367 personnes depuis 2007. Le prix de l'immobilier semble être un des critères déterminants pour expliquer l'attractivité croissante de certaines petites villes.

Saint-André-de-Cubzac de plus en plus attractive

C'est à Saint-André-de-Cubzac que la population progresse le plus avec une hausse de 3,7 %. Cette commune située à 35 minutes de Bordeaux compte plus de 10.000 habitants en 2012 contre 8.400 en 2007. Le prix médian d'une maison ancienne s'y affiche à 190.300 euros en 2012 selon les chiffres communiqués en 2013 par la chambre des notaires de la Gironde.

La ville de Bruges, à une vingtaine de minutes de l'hypercentre Bordelais, connaît une hausse comparable. Le prix moyen d'une maison ancienne est de 285.000 euros et le prix médian de 2.510 euros au m2 pour un appartement.

Gujan et Andernos plébiscitées sur le Bassin

Sur le Bassin d'Arcachon, les communes dans lesquelles l'immobilier est le plus accessible ont aussi attiré de nouveaux habitants. Gujan-Mestras a augmenté de 3,2 % sa population, passant de 17.000 à plus de 20 000 habitants entre 2007 et 2012. Le prix médian d'une maison ancienne s'élève à 224.000 euros. A Andernos-les-Bains, la population progresse plus modestement, de 1,5 %. Les maisons anciennes y coûtent en moyenne 295.200 euros.

Parmi les hausses les plus marquées, celle d'Eysines, ville dans laquelle la population a augmenté d' 1,9% entre 2007 et 2012 et celle de Saint-Médard-en-Jalles, avec 1,1 %. Une maison ancienne coûte en moyenne 240.000 euros dans la première et 261.000 euros dans la seconde.