Etudiants disparus: Les enquêteurs pensent qu’«ils n’ont pas franchi la frontière espagnole»

ENQUETE Le commissaire Thierry Alende de la sûreté départementale de Pau fait le point sur l’enquête pour «20 Minutes»…

Mickaël Bosredon

— 

Ces deux étudiants sont portés disparus depuis le 5 décembre
Ces deux étudiants sont portés disparus depuis le 5 décembre — Gendarmerie de la Gironde

Joint ce mercredi midi par 20 Minutes, le commissaire de la sûreté départementale de Pau, Thierry Alende, a fait le point sur l’enquête concernant la disparition de deux étudiants béarnais, Sarah Mazerolles et Julien Perez-Piguet. Tous deux ont quitté Saragosse (Espagne) où ils étudient, vendredi 5 décembre vers 18h. Ils ont pris la voiture du jeune homme, pour rejoindre le Béarn.

Leur dernière trace remonte à 20h30, heure à laquelle le téléphone portable de la jeune femme a été localisé, au niveau du relais téléphonique de Canfranc, juste derrière la frontière espagnole.

«Pour nous, explique Thierry Alende, les deux étudiants n’ont pas franchi la frontière espagnole. Plusieurs éléments techniques nous permettent de le penser, mais ils doivent encore être vérifiés.»

A la recherche de traces du véhicule

Les enquêteurs de la sûreté départementale, appuyés par ceux du peloton de gendarmerie d’Oloron (Pyrénées-Atlantiques) continuent de chercher ce mercredi «des traces» du véhicule dans lequel ils ont embarqué.

«La thèse la plus probable, au départ, est celle de l’accident, mais nous n’avons pas trouvé le véhicule, ni aucun élément allant dans ce sens, du coup tout reste possible» poursuit l'enquêteur.

Les recherches vont se poursuivre ce mercredi.