Bordeaux: Les quatre Girondins qui ont fait exploser la défense de Lorient

FOOTBALL Samedi soir, Touré, Khazri, Maurice-Belay puis Diabaté ont mis à mal la défense lorientaise…

Marc Nouaux

— 

Cheick Diabaté auteur d'un doublé avec les Girondins face à Lorient le 6 décembre 2014.
Cheick Diabaté auteur d'un doublé avec les Girondins face à Lorient le 6 décembre 2014. — NICOLAS TUCAT / AFP

Les Girondins ont mis le feu. Samedi soir, même si le score (3-2) face à Lorient n'a pas été si lourd, la supériorité dans le jeu a été incontestable. Le capitaine breton, Wesley Lautoa l’a d’ailleurs reconnu, lui qui s’est dit «impressionné par ces Girondins qui ne jouent pas dans la même cour». Et les grands artisans de cette victoire ont été les joueurs offensifs, très en jambes. Zoom sur Maurice-Belay, Khazri, Touré et Diabaté, tous auteurs de dribbles, passes décisives ou buts.

Nicolas Maurice-Belay: Un poteau et beaucoup de dribbles réussis

Le gaucher aurait pu être récompensé de deux passes décisives et un but contre Lorient. «C’est vrai que ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien», a-t-il lui-même concédé après le match. Son coach, Willy Sagnol, lui a même spontanément rendu hommage. «Des joueurs comme Maurice-Belay, dont on ne parle pas beaucoup, qui a fait un match extraordinaire aujourd’hui, qui a été au bout de ce qu’il pouvait faire. Je ne sais pas le nombre de sprints, de kilomètres et de dribbles il a fait dans le match et ça fait plaisir de voir des joueurs à ce niveau-là.»

Wahbi Khazri: Un but et une passe décisive

Comme d’habitude, qu’il soit bon ou moins bon, l’ancien Bastiais a encore été décisif. Auteur de cinq buts et trois passes décisives depuis le début de la saison, Khazri a su troubler la défense bretonne. «On a pris énormément de plaisir, a-t-il savouré. C’était un match un peu fou. Il y a eu beaucoup d’occasions, tout le monde s’est régalé. Offensivement, on s’est un peu plus lâché, on a des joueurs de qualité et quand on se lâche, on est capable de faire de très bonnes choses.»

Thomas Touré: Une passe décisive et beaucoup de dribbles réussis

A la fin, on ne voyait presque que lui sur le terrain. Tenant le ballon, il a fait gagner de précieux mètres et de précieuses secondes à ses coéquipiers. Trois jours après une prestation insipide à Metz, le jeune attaquant girondin a montré qu’il avait de la ressource. «On avait un projet de jeu avec Touré de jouer en profondeur, d’étirer la défense vers le bas, a expliqué Sagnol. Il m’avait étonné mercredi par sa prestation insuffisante et il m’a étonné ce soir par sa prestation très satisfaisante. Il a de l’envie, il a encore du déchet car il est toujours à la limite dans ses prises de risque mais le staff, on accepte ces limites-là, on accepte que Thomas plonge un peu parce que c’est encore un jeune joueur.»

Cheick Diabaté: Un doublé en trois minutes

Economisé par Willy Sagnol, Diabaté a encore accompli des miracles. Entré en jeu à la 60e minute, il a inscrit dans la foulée deux buts en trois minutes. «On avait peut-être espéré avoir un résultat plus favorable et le protéger un petit peu mais on avait besoin de lui, a expliqué son entraîneur. Il ne parle pas beaucoup mais comme il dit, il parle sur le terrain.» Désormais troisième meilleur buteur de la Ligue 1 avec huit buts, a égalité avec Zlatan Ibrahimovic, Diabaté est même en avance sur ses temps de passage.