La voyante de l'affaire Terrasson reste en prison

JUSTICE La remise en liberté de Nicole Dumont a été refusée, hier, par le juge des libertés. Cette voyante bordelaise, âgée de 54 ans...

M. G.

— 

La remise en liberté de Nicole Dumont a été refusée, hier, par le juge des libertés. Cette voyante bordelaise, âgée de 54 ans et qui souffre d'un cancer du sein, est en détention provisoire depuis le 25 janvier avec son ami François-Xavier Bordeaux, ex-chef de file du PS bordelais. Tous deux sont impliqués dans une affaire d'abus de faiblesse et de spoliation présumés, à l'encontre d'une riche octogénaire atteinte de la maladie d'Alzheimer, Jeanine Terrasson. L'ancien directeur des affaires culturelles de Bordeaux, Jean-François Lhérété, et l'ex-adjointe d'Alain Juppé au patrimoine, Martine Moulin-Boudard, sont également poursuivis.Les avocats de Nicole Dumont, Stéphane Guitard et Fabrice Delavoye, comptent faire appel : « Nous sommes surpris et déçus que la justice n'ait pas tenu compte de son état de détresse physique et psychologique », ont-ils réagi hier.Alors que Jeanine Terrasson était placée sous curatelle renforcée, une plainte avait été déposée en juin dernier par son ancien tuteur, inquiet de voir disparaître certains meubles et objets de valeur. La vieille dame avait choisi la voyante Nicole Dumont, sa confidente depuis vingt-cinq ans, comme légataire universelle en 2005.