La Gironde, eldorado de Chasse, pêche, nature et traditions

PRESIDENTIELLE La liste des élus «parrains», publiée, lundi, a révélé que le candidat du CPNT a largement été soutenu...

O. D.

— 

La liste des élus « parrains », publiée, lundi, a révélé que le candidat du parti Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT) a largement été soutenu par les élus girondins. Parmi ceux qui y figurent, à la suite d'un tirage au sort, et qui ont parrainé les petits candidats, vingt-neuf ont choisi Frédéric Nihous, contre quatre pour Arlette Laguiller (LO), cinq pour Olivier Besancenot (LCR), neuf pour Gérard Schivardi (Le parti des travailleurs), quatre pour José Bové, six pour Dominique Voynet (Verts), deux pour Philippe de Villiers (MPF) et six pour Jean-Marie Le Pen (FN).« On en a plus qu'en 2002 », s'enthousiasme Eddie Puyjalon, le délégué départemental de CPNT. Au total, Frédéric Nihous a recueilli quarante-quatre signatures girondines. « On a eu un véto assez important du PS, mais beaucoup d'élus de droite nous ont apporté leur soutien, alors que CPNT n'est pas étiqueté à droite. » Le délégué pense que c'est le discours du candidat qui a séduit : « Le service public, le maintien des traditions, l'accès à l'ADSL, les fermetures de classe sont des sujets qui préoccupent au quotidien les petites villes », souligne Eddie Puyjalon.