Bordeaux: Un an après, Serge le lama attire toujours le public

INSOLITE Le 31 octobre 2013, cinq jeunes kidnappaient Serge le lama pour une virée nocturne dans le tramway de Bordeaux. Une star était née...

Mickaël Bosredon
— 
Serge le lama avec ses cinq ravisseurs. 
 
Serge le lama avec ses cinq ravisseurs.   — S.Ortola / 20 minutes

Il aurait voulu revenir à Bordeaux pour fêter ça. «Mais il n'y avait pas de place. Le site des Bassins à Flot où nous étions l'année dernière est en travaux, et sur la place des Quinconces il y a la fête foraine», regrette John Beautour, le directeur du cirque franco-italien. Du coup, rien n'est prévu pour fêter le premier anniversaire de l'épopée de Serge le lama.

Actuellement à Montauban, John Beautour dit «toujours être sollicité pour des soirées» avec son lama. Mais moins qu'au début, quand même. «Dans les mois qui ont suivi l'affaire, j'avais 20 demandes par jour!» Il n'a pu en satisfaire qu'une vingtaine en un an.

1.000 euros la soirée

«Les gens avaient du mal à comprendre que nous avions un cirque à faire tourner, et que si je me déplaçais avec Serge, il fallait que je facture les représentations annulées, ce qui pouvait se chiffrer à 7 ou 8.000 euros.» L'animal a donc du se «contenter» des sorties lorsque le cirque était «off». «Là, je demandais dans les alentours de 1.000 euros», explique-t-il.

Discothèques, plateaux télé, casino, concerts... Serge le lama aura fait un peu de tout durant cette année. «Ce qui m'a le plus marqué, raconte John Beautour, c'est le concert Starfloor à Bercy. La salle était pleine et il y a eu une explosion quand Serge est arrivé.»

«Les gens viennent toujours le voir pour prendre des photos»

Dans le cirque, Serge le lama suscite toujours l'intérêt du public. «Beaucoup de gens viennent le voir à l'animalerie pour prendre des photos. Cet été nous avons même eu un couple de Canadiens qui est venu nous voir à Royan. Ils connaissaient l'histoire par cœur! Mais les gens ne viennent pas forcément aux représentations...» regrette John Beautour.

Le directeur du cirque est actuellement en discussion avec plusieurs grandes surfaces de Bordeaux pour installer son cirque sur leur parking, l'année prochaine à l'occasion du deuxième anniversaire de l'aventure. En attendant, Serge Lama, le chanteur, le vrai, sera en concert au Théâtre casino Barrière de Bordeaux le 5 novembre.