Bordeaux: Un nouveau conducteur de tramway aveuglé au laser

FAITS DIVERS Un conducteur de tram a été aveuglé au laser, jeudi soir à Lormont, et transféré au CHU de Bordeaux. Dix-sept chauffeurs avaient ainsi été agressés en 2013 sur l’agglomération bordelaise…

Mickaël Bosredon

— 

Tramway à Bordeaux
Tramway à Bordeaux — S.ORTOLA/20MINUTES

Les faits se sont déroulés au niveau de la station Bois-Fleuri, à Lormont, jeudi soir. Un conducteur de tramway a été aveuglé par une pointe laser par un individu, et évacué au CHU de Pellegrin par les sapeurs-pompiers.

Les pointes laser de forte puissance s’avèrent parfois très dangereuses pour les yeux. Touché en juillet 2013, un chauffeur de bus de la ligne 4 témoignait chez nos confrères de Sud-Ouest en janvier dernier: «Ca a été très violent. J’ai été aveuglé par un point vert. J’ai pilé avant d’enclencher la marche arrière. Je n’y voyais plus rien. Ca m’a brûlé le visage, je ne savais plus où j’étais, depuis ma vue n’a cessé de se dégrader.»

60€ sur Internet

Interpellé quelques minutes après les faits, l’agresseur de ce conducteur, âgé de 22 ans, avait expliqué avoir fait cela «pour s’amuser». Il avait acheté sa pointe laser 60 euros sur Internet. Dix-sept chauffeurs ont ainsi été agressés au cours de l’année 2013, dans tous les quartiers de l’agglomération bordelaise. Un véritable fléau.

Ressemblant à des stylos ou de petites lampes-poche, les pointes laser servent, à la base, essentiellement pour des conférenciers ou en astronomie. Mais des versions de forte puissance, qui émettent dans la couleur verte, peuvent avoir de graves conséquences, et provoquer une coagulation des vaisseaux qui entraîne une baisse de la vision.

En France, seuls les lasers de catégorie 1 et 2 (puissance ne dépassant pas 1 mW) sont autorisés à la vente. Mais il est facile de se procurer des outils de catégorie 3 ou 4, dont la puissance est supérieure à 500 mW, et la portée peut aller jusqu’à plusieurs centaines de mètres. Ce sont ces derniers qui peuvent provoquer de graves lésions.