Bordeaux: La Gironde organise son Alternatiba ce week-end

EVENEMENT Après Alternatiba Bayonne qui avait attiré 12 000 personnes il y a un an, un village des alternatives écologiques s'installe dans le quartier Sainte-Croix...

Elsa Provenzano

— 

A Bordeaux, le 7 octobre 2014, les organisateurs d'Alternatiba Gironde ont présenté la manifestation qui se tient du 10 au 12 octobre.
A Bordeaux, le 7 octobre 2014, les organisateurs d'Alternatiba Gironde ont présenté la manifestation qui se tient du 10 au 12 octobre. — E.Provenzano / 20 Minutes

Alternatiba signifie alternatives en basque. L'événement, né il y a un an à Bayonne, appelle à réfléchir sur les solutions pour changer nos modes de vie, dans le contexte d'un réchauffement du climat. Bordeaux se saisit du concept comme beaucoup d'autres villes dont Nantes et Lille récemment.

«Le but c'est être dans le concret, dans la démonstration et dans l'échange», explique Aurélie Schild, de l'association les Amis de la Terre, l'une des 130 associations associées à l'événement qui espère rassembler 10.000 personnes du 10 au 12 octobre, dans le quartier Sainte-Croix. Quelque 230 bénévoles se sont engagés pour organiser ces journées.

Des ateliers pratiques, des conférences et des concerts

Apprendre à réparer son vélo, à faire un petit potager sur son balcon, à fabriquer du compost ou simplement se renseigner sur l'entrepreneuriat social: quelque 150 stands vont être éparpillés dans le quartier. Des débats sur de nombreux sujets comme le traité transatlantique, la mobilité ou la préservation en eau sont aussi au programme. Des spectacles et concerts animeront le quartier les samedis soir et dimanche soir. «Le quartier Sainte-Croix sera fermé pour l'occasion, ce qui permettra de montrer ce qu'il serait s'il était vidé de ses voitures et s'il était animé par des initiatives citoyennes», précise Aurélie Schild. La manifestation a reçu une aide des collectivités mais elles n'ont pas eu leur mot à dire dans la programmation.

Une dynamique locale lancée par l'événement

Quarante-six Aternatiba sont en route dont la plupart en 2015. Après Bordeaux, ce sera au tour de Tahiti de se lancer dans l'organisation d'un village des alternatives. Des Alternatiba sont aussi prévus en Suisse, en Allemagne, et en Belgique.Si Alternatiba a fait des petits c'est avant tout pour faire pression au maximum sur les décideurs, d'ici la conférence sur le climat organisée en décembre 2015 à Paris.

Et localement, l'événement a créé une dynamique entre les associations qu'elles souhaitent voir perdurer. «Il faut dépasser l'entre-soi et rassembler plus largement», estime Dominique Hofmann, de la maison de la nature et de l'environnement.

Le vendredi est réservé aux étudiants. Samedi et dimanche le village est ouvert à tous gratuitement. Cliquez ici pour consulter le programme.